Combe de Carlaveyron

Traversée Crochue – Bérard

10 avril 2015 Commentaires (0) Ski de randonnée / Alpin / Fond

Les 3 cols

Montée au col du Chardonnet
Descente depuis le col du Tour
Descente du Col du Chardonnet
Un avion ayant atterri sur le glacier du Trient devant l’Aiguille du Tour
En direction du col du Tour
Le Col du Chardonnet depuis le top des Grands Montets
Au col du Chardonnet
La queue pour le rappel
Sous les séracs du Tour

Les 3 cols, le Chardonnay, la Fenêtre de Saleina et le col supérieur du Tour, avec Javier et Christophe, le 8 avril, sous un ciel bleu accompagné d’un soleil radieux.
WOW ! Encore une fois, une visite au paradis. Et pour moi, avec le support et la patience de mes amis, je poursuis le dépassement de mes limites. D’abord les 750 m du Chardonnay sur béton avec les couteaux. Même le 35 à 40 degrés du début ne m’effraie pas. C’était pas le cas l’an passé. Puis, une autre première: descente en rappel à ski (à reculon). Ayayaye ! Imaginez se laisser tomber dans le vide, de reculon (mais volontaire). Heureusement il y a la corde (en fait 2 cordes de 40 m rattachées bout à bout, espérant que le noeud soit bien fait). Mais avec Javier qui contrôle ma descente par la technique de la moulinette, je suis en confiance. Puis, une petite descente avant de rempeauter pour accéder au couloir de la Fenêtre de Saleina. Skis au dos, 150 m d’ascension dans un pente de 45 à 60 degrés. Un défi encore plus grand que le col du Passon (mon baptême d’ascension de couloir). Au sommet, on trinque au thé avec un aviateur et son fils qui se sont posés dans la grande plaine derrière la fenêtre de Saleina. Dernière petite montée (environ 100 m) vers le col supérieur du Tour avant d’entreprendre les 2 000 m de descente. D’abord sur neige sèche et fond doux puis, un grand secteur de neige crouté (croute d’environ 8 cm) presque impraticable ou favorisant les chutes. On se taille un chemin en poursuivant les surfaces lisses jusqu’à la neige molle, sans croute, où la navigation reprend le plaisir de voguer. On termine en contournant les arbustes sur cette belle nouvelle neige, ramollie en surface, éclatante et douce à glisser. Une autre journée fantastique dans cette somptueuse nature avec cette joyeuse et chaleureuse amitié. Un autre grand cadeau de la vie !

Laisser un commentaire