Petit rappel pour descendre

Col Beugeant

Notre premier 4 000m à ski ! partie 2

2 avril 2015 Commentaires (0) Raids / Séjours, Ski de randonnée / Alpin / Fond

Notre premier 4000m à ski ! partie 1

NOTRE PREMIER 4 000 M à SKI ! En Italie !
Initiée par Yolanda, une belle grande aventure nous a mené, du 2 au 5 avril, à découvrir Gran Paradiso (Grand Paradis), le Monte Rosa (Mont Rose) et leur vallée respective. Des paysages magnifiques, des massifs rocheux tout en rondeur et des architectures toute en pierre.
EPISODE I, du 2 au 3 avril, au GRAND PARADIS.
À l’ascension vers le Grand Paradis (sommet de 4, 060 m), Javier, plus expérimenté que nous et familier avec les lieux, nous accompagne. Une montée de 700 m sur un sol bétonné et glacé jusqu’au refuge Vittorio Emmanuelle ( à 2 700 m ) s’est faite avec couteaux et, pour un couloir à risques, avec crampons skis au dos. Après sieste et dîner (souper au Qc) une nuit un peu froide en petit dortoir a précédé notre première tentative d’atteindre un 4 000 m et de s’agenouiller près de la Vierge qui domine le sommet du Grand Paradis. Ciel bleu et temps de plus en plus froid au fur et à mesure que l’on progresse rendent l’ascension difficile. Après 500 m d’ascension, fouettés par les vents, nous doutons de notre capacité d’atteindre le sommet, mais nous poursuivons. Nous nous rendrons ainsi jusqu’à 3 750 m (après 1 000 m d’ascension), la Vierge du Grand Paradis devant nous, 300 m plus haut.
Une descente assez difficile sur des vagues de neige bétonnée et des surfaces aussi lisses que la glace nous exigent efforts et précaution pour les premiers 300m. Puis, au fur et à mesure que l’on descend, la neige se fait plus douce, plus molle et de plus en plus agréable à glisser. Il en sera ainsi à travers les ronds paysages blancs que l’on traverse sur quelques km. Puis, tout en dévalant gaiement la petite vallée blanche, tournoyant par-dessus et autour des petits vallons, croisant des débris symétriques d’avalanche, nous aboutissant au stationnement, à quelques m de nos voitures.
Épisode II, du 4 au 5 avril, suit.

Laisser un commentaire